La campagne de pêche à Terre-neuve et en Islande

11,50

Voici un métier complètement disparu, mais qui a fait vivre des générations de marins.

Découvert par un Portugais en 1501, ce territoire maritime poissonneux va nourrir les pays catholiques, qui ont alors plus de 150 jours où la viande est proscrite. La morue devient alors un des mets principaux sur la table de nos ancêtres.

Fécamp, Granville, sont parmi les grands ports qui arment pour des campagnes de pêche. Celles-ci sont longues, et rudes à cause du climat et de la vie quotidienne sur les voiliers.

Ce petit livre, bien documenté et joliment illustré, vous replonge en un temps aujourd’hui révolu, mais qui constitua pour ses acteurs une véritable épopée.

En stock

UGS : 4651 Catégorie :

Informations complémentaires

ISBN

9782847065824

Nombre de pages

46